Soyons sexy différemment

Pourfendons, mes amis !

Je vois bien que les bouquins font bien des belles polémiques. D’ailleurs, dès que je me balade avec un livre les gens ont l’air estomaqués. Non mais « N » c’est quoi ce truc super lourd dans ton sac ?!! La dernière fois, je voulais acheter un livre de la biblio et j’étais avec une amie. Elle a fait un malaise dans le magasin (cet endroit ne fait pas partie de la liste de ses destinations pour shopping). Je ne comprends pas les gens qui réagissent comme ça, on dirait qu’ils ont la phobie de lire.

Quand même, ce n’est pas too much de se faire un petit roman d’un temps à autre. Il faut retrouver le plaisir de se faire un bon bouquin au soleil avec une belle tasse de café bien chaude ou une limonade fraîche, selon la saison. C’est vrai qu’on fait partie de cette génération qui ne s’est vraiment pas fait brassée avec la littérature. Je veux dire Molière, Voltaire et Jean Jacques Rousseau n’incitent franchement pas à la lecture. C’est peut être aussi à cause des professeurs qui n’ont pas su bien nous enseigner la passion pour la lecture au lycée.

Toutefois, dans le domaine de ceux qui aiment lire, il y a plusieurs catégories de lecteurs.

Avertissement : Si vous n’aviez jamais tenu un livre entre vos mains, je ne peux en aucun cas être tenue responsable du déphasage moral ou des dommages psychologiques causés par la lecture de cet article.

Revenons à nos moutons, je disais qu’il y a plusieurs divisions de lecteurs :

Les lecteurs de transport en commun (PS : cette espèce humaine ne vit pas dans notre pays):

On croise souvent ce genre de lecteurs en dehors du territoire des pays en voie de développement, tel le notre. On reconnaît les vrais amoureux littéraires lorsque ceux-ci, bravant les épreuves de la compression humaine du métro, réussissent néanmoins à extraire de leurs sacs un ouvrage et en lire au moins deux pages. A mon aise, j’applaudirais quelqu’un de cette race. Même lorsque le titre est merdique, c’est toujours plaisant de l’observer. Cependant, combien de fois leur est-il arrivé de rater leur station à cause d’un roman un peu trop prenant ? Pas de honte, au contraire ! C’est comme choisir un chemin plus long,mais plus confortable. J’en veux vraiment cette période de ma vie avec cette image.

Les lecteurs des frustrés (PS : Ce sont généralement soit des bédéphiles, soit des adultes-ados, soit des accros de l’histoire-géo et qui veulent se rattraper):

Il faut savoir avant toute chose que ces lecteurs là sont une race à part entière. Je le sais déjà, on va me taxer de fasciste, mais il faut dire les choses comme elles le sont, sans se voiler la face : ce sont des gens généralement étranges. Vous en possédez forcément un dans votre entourage et il est important de savoir à quelle typologie il se rattache et de quel syndrome déviant il est dépendant. Je vais donc tâcher de vous énumérer les différents types de collectionneurs frustrés. On en trouve le collectionneur compulsif, l’archiviste, le poète, le traqueur et même le maniaque… Il est fort possible que certaines personnes se retrouvent dans plusieurs catégories car, après tout, un défaut ne vient jamais seul. Les plus vieux d’entre eux réussiront à regrouper toutes les catégories, mais ils ne sont pas nombreux et en voie de disparition. Tâchons de les protéger aujourd’hui afin de montrer à l’humanité future ce que l’humanité passée a fait de pire.

Les lecteurs passionnés (PS : ce sont des gens plus ou moins normaux, ceux qui lisent en moyenne deux ou trois heures chaque soir, et cela, trois ou quatre fois dans la semaine) :

Je continue à me demander si ce troisième style existe réellement encore. C’est un trait de caractère en réelle voie de disparition aussi. Oui les lecteurs passionnés, les vrais les bons !! Ceux qui décrivent avec passion et émotion l’ouvrage qu’ils viennent de terminer. Ce type de personnage qui ne moquera jamais de te conseiller une lecture pour pas que tu t’ennuies. Cette race est tellement cultivée que tu risques parfois de manquer d’argument en lui parlant. C’est comme s’ils avaient été dans une école complètement opposée de la tienne ; une sorte de pensionnat à base de littérature concentrée. C’est tellement classe et fascinant de faire partie de cette tribu. À ne pas confondre avec les gros frimeurs !

Les lecteurs frimeurs(Ps : ce sont des pseudos intello qui utilisent leur bouquin comme parasol à la plage):

C’est la race la plus minable de toutes. Je pense sincèrement que ce sont les plus insupportables. Les frimeurs de la littérature qui ne connaissent que les ouvrages des noms bien connus. Elle a lu le dernier Musso et elle a trouvé que c’était vachement génial ! Tu ne l’as pas lu toi ! Non, mais allo ! Tu prétends aimer la lecture et tu n’as pas lu les livres de Paulo Coelho ! Non mais allo quoi !

Prière, luttons ensemble contre ces frimeurs !!

Et vous ? Vous faites partie de quelle catégorie de lecteurs ?

Image

PS : le titre était une sorte de publicité mensongère pour attirer l’attention des lecteurs..

8 réflexions sur “Soyons sexy différemment

  1. Bel coup pour le titre!
    J’aime lire, c’est une vraie évasion pour moi!
    Faut que nous lisions de plus en plus…j’en connais pas mal de jeunes qui lisent beaucoup et s’échangent leurs bouquins on découvrant cela ça m’a fait remonte le moral je pensais que des gens comme ça n’existait plus dans ce monde (le mien je veux dire)

  2. Personnellement je suis globalement passionnée. Il est très rare que dans une journée je ne me plonge pas dans un bouquin. Après le livre en lui même fait beaucoup, parfois on ne peut pas le lâcher, on ne fait qu’y penser (l’extase🙂 ) et parfois il sert effectivement à simplement passer le temps

  3. J’aime bien lire, mais je ne pense pas être (ni pouvoir être) de ceux qui lisent trois heures par jour.
    PS: C’est womens ou tout simplement women au pluriel pour le nom du site ? :3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s