C’est Dimanche soir, que lisez vous?

Tout le monde n’est pas forcement fan de la littérature de nos jours. Moi non plus, je ne l’étais pas jusqu’aux deux dernières années. Bah, il n’y a pas photos, s’ils ne matent pas une série américaine ou turque en streaming, c’est sur facebook que les jeunes d’aujourd’hui passent 90% de leurs temps libre, je présume. Du coup, Moi, j’ai décidé d’opérer autrement. J’ai choisi la cure culturelle et j’en suis vraiment très satisfaite. Comme j’avais marre de la drogue du siècle, les réseaux sociaux, J’ai recommencé à bouquiner et à savourer le plaisir que me procure chaque nouveau roman, chaque nouvelle histoire, chaque nouvelle aventure…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous inviter à découvrir mon livre du mois. Je me lance, donc, dans un rendez vous mensuel littéraire chaque dernier dimanche du mois. Je pense qu’il est temps pour nous tous de revenir vers les livres. C’est simple, il suffit de vous dire ce que je suis en train de lire, ou /et ce que j’ai prévu de lire ensuite. J’espère que ce que se trouvera sur mes étagères serait à vos gouts littéraires ou vous inciterait à retrouver le passion de la lecture…

Et c’est parti, voici ma première sélection pour vous!!!

Ce mois ci, je vous ai choisi Léon l’Africain de Amin Maalouf. C’est une belle leçon d’histoire dans un style formidable. C’est une autobiographie imaginaire basée sur une histoire vraie.Image

Léon l’Africain, c’est l’histoire —vraie— d’Hassan al-Wazzan, voyageur intrépide, découvreur insatiable, témoin des événements de son siècle. Comme toujours dans ses romans, Amin Maalouf brode le fil d’une histoire imaginaire autour d’un personnage et d’événements bien réels.

J’ai choisi pour vous séduire un passage qui me fascine beaucoup dans ce livre:

Moi Hassan fil de Mohammed le Peseur, moi Jean-Léon de Médicis, circoncis de la main d’un barbier et baptisé de la main d’un pape, on m’appelle aujourd’hui l’Africain….On m’appelle aussi le Grenadin, le Fassi, le Zayyati, mais je ne viens d’aucun pays, d’aucune cité, d’aucune tribu. Je suis fils de la route, ma patrie est caravane et ma vie est la plus inattendue des traversées…De ma bouche tu entendras l’arabe, le turc, le castillan, le berbère, l’hébreu, la latin et l’italien vulgaire, car toutes les langues, toutes les prières m’appartiennent…Mais je n’appartiens à aucune. Je ne suis qu’à Dieu et à la terre et c’est à eux qu’un jour je reviendrai…

Sans pouvoir dire que j’ai été subjuguée par ce roman, je dois quand-même lever mon chapeau au grand Amin Maalouf, qui sur fond de romance et d’aventure, revisite pour nous l’histoire et nous fait revivre avec émotion et ferveur l’inquisition, la renaissance et les grands évènements du 16ème siècle, en orient comme en occident.

Peu férue d’histoire, je ne connaissais que peu cette période et ses grands enjeux et je peux dire qu’Amin Maalouf m’a beaucoup appris avec « Léon l’Africain ». En effet, suivre la vie trépidante de Hassan al-Wazzan, dit Léon l’Africain, fût pour moi la meilleure façon, ludique, intrigante et romanesque, de m’instruire sur cette page de l’histoire, car on le sait bien, quand le plaisir est de la partie, les cellules grises fonctionnent toujours mieux!

J’espère que j’ai réussi à vous convaincre ou à vous donner envie de le lire, ou qui sait peut être vous auriez envie tout simplement de le dévorer comme moi…

À la prochaine lecture,

Bonne nuit

3 réflexions sur “C’est Dimanche soir, que lisez vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s